animal
Publié le - 464 visites -

Comment se comporter avec un nouveau chiot ?

Lorsqu'un chiot arrive dans la famille, certains comportements sont à prévoir : les chiots sont très actifs, ils utilisent leurs dents et leurs pattes pour jouer et explorer ; pour découvrir le monde, ils utilisent leur bouche sur tout nourriture, vêtements, meubles et parties du corps du propriétaire et ont tendance à voler les objets qu'ils trouvent à leur portée, même ceux des enfants. Les chiots sont très actifs, excités et, en plus, peuvent ne pas encore contrôler la morsure. De leur côté, dans la majorité des cas, les enfants interagissent avec le chien de manière excessive et incommensurable, l'excitant et l'agitant davantage. Aussi dans cette phase il est très important de surveiller le parent, pour éviter que l'enfant ne blesse par inadvertance le chiot qui, effrayé, peut manifester diverses réactions allant jusqu'à l'agressivité. Une réaction agressive du chiot, ou même une morsure ou une griffure involontaire, peut produire un effet négatif à long terme sur l'enfant, lui faisant développer la peur du chien. D'autres fois, le chien voit dans l'enfant un "animal" à défendre, au point d'arriver à le "protéger" des étrangers ou des adultes en général. Au contraire, il arrive parfois que le chien prenne l'enfant pour une proie et manifeste donc un comportement prédateur à son égard. Ce problème se retrouve surtout chez les chiens qui n'ont pas été habitués socialisés à la présence d'enfants depuis qu'ils sont chiots.

Les prioritaires dans l’accueil d’un chiot

Lors de l'adoption d'un chien ou chiot a donner , il est conseillé de l'emmener le plus tôt possible chez le vétérinaire pour un contrôle de routine et pour vérifier qu'il est en bonne santé. Le vétérinaire effectuera tous les examens cliniques et vaccinations de base. Ceux-ci ne sont pas destinés à protéger les enfants, mais notre chien, car les maladies pour lesquelles il est vacciné ne peuvent pas être transmises à l'homme. C'est aussi une bonne idée de donner à l'animal un traitement antiparasitaire sur une base mensuelle, afin de le protéger, ainsi que toute la famille, des parasites gênants et, dans certains cas, dangereux, comme les puces et les tiques.

Les publications similaires de "Education"

  1. 20 Juil. 2022Lors de l'examen d'une assurance chien, combien est pris en compte les risques liés à la race de l'animal ?134 visites
  2. 18 Fév. 2019Apprendre des tours à son cheval ?3753 visites